Les différents virages

Les différentes manières de faire un virage

apprendre-le-ski_facilementcomprendre-le-ski_facilementequilibre-sur-skiposition-sur-les-skistrajectoire-en-ski

mouvement-skieurRepartition des charges à skiaction-motricemouvement-carre

Ski de piste conseils aides                  ski freeride conseils aides                 ski freestyle conseils aides                 ski backcountry conseils et aides                 ski competition conseils aides

taille-des-skis    lexique du ski

Le pivotement en ski et en snowboard résulte des efforts en pivotement produits par le pratiquant. Ce sont des efforts musculaires qui permettent le pivotement de vos nouveau achat ski et son contrôle. Ils ne sont pas uniquement rattachés au déclenchement du virage et s’appliquent également à la conduite. Ils sont provoqués au déclenchement et régulés dans la conduite. On peut distinguer :

  • les phases de changements de direction où les efforts en pivotement initiés se nomment actions motrices de pivotement,
  • les phases de conduite où les efforts en pivotement induisent un effet directionnel dérapé. Le pratiquant agit sur la charge par toutes les actions motrices qui affectent

Le mouvement vertical :

  • avec déplacement du centre de gravité (flexion, extension),
  • sans déplacement du centre de gravité (flexion, repli, déploiement, avalement).

 

Annalyse des actions motrices de pivotement en ski

La rotation: elle désigne un lancement initial de tout le corps (ou seulement de la partie haute) dans une direction latérale au déplacement, sans prédominance du mouvement vertical.

Le braquage: il désigne le pivotement des achats skis discount  provoqué par un travail musculaire localisé au niveau des membres inférieurs, lié à une position fléchie et à une trace large. La charnière de pivotement est localisée au niveau du bassin.

L’extention pivotée: elle désigne une technique issue du mécanisme de rotation. Elle combine un mouvement vers le haut pour obtenir un allègement, et un mouvement légèrement vers l’avant et vers l’aval afi n de doser l’inclinaison nécessaire à l’équilibre latéral et au changement de carres. Un pivotement de l’ensemble du corps accompagne le déclenchement du virage. Pourtant, comme les skis pivotent simultanément, la ligne d’épaules demeure pratiquement face à la trajectoire suivie.

La flexion pivotée: elle désigne la combinaison d’un allègement par fl exion et d’un effort musculaire dans le sens du virage, sur un ou deux pied(s), pour permettre le pivotement.

Le vissage : il désigne un effort de pivotement rapide des membres inférieurs provoquant simultanément un pivotement opposé du haut du corps. Ce mouvement est finalisé en attitude haute. Le retour d’angulation : il est consécutif à une position d’angulation précédent une réaction d’appui. Les membres inférieurs se réalignent sous le haut du corps durant la phase d’allègement et entraînent les skis en pivotement. Au déclenchement, certaines actions motrices peuvent tendre à limiter au maximum le pivotement : il s’agit des actions motrices de pilotage.

L’avalement combiné à un retour d’anticipation: le but de cette action est de minimiser les effets d’une réaction d’appui ou d’un mouvement de terrain, de maintenir le contact engin-neige et l’accroche en laissant remonter les membres inférieurs sous le haut du corps. La flexion plus ou moins importante des genoux, compensée par un placement du buste avancé en anticipation, permet une mobilité latérale importante des articulations basses et un changement de carres rapide. Ce dernier est obtenu par relâchement musculaire ou par poussée des genoux vers l’aval. Cette attitude basse permet d’agir sur la charge avant le franchissement de la ligne de pente (pas de retour en flexion). L’anticipation est l’attitude du skieur où l’orientation du haut du corps vers l’aval précède le changement de carres dans le déclenchement d’un virage. Cela implique, en attitude fléchie, une angulation plus ou moins marquée.

Le redressement orienté: grâce à l’indépendance de jambes, c’est une action musculaire de redressement de la jambe amont (ou extérieure à la future courbe) pour créer une inversion d’inclinaison. Le centre de gravité se déplace vers l’aval. Il s’agit d’un mécanisme d’inclinaison. Nous étudions ici les tendances du ski utilisé actuellement chez le skieur de niveau intermédiaire, en ski de tourisme.