comment skier

Comment apprendre le ski: Ce qu'il faut savoir pour skier

apprendre-le-ski_facilementcomprendre-le-ski_facilementequilibre-sur-skiposition-sur-les-skistrajectoire-en-ski

mouvement-skieurRepartition des charges à skiaction-motricemouvement-carre

Ski de piste conseils aides                  ski freeride conseils aides                 ski freestyle conseils aides                 ski backcountry conseils et aides                 ski competition conseils aides

taille-des-skis    lexique du ski

L’objectif de ce chapitre est de mieux comprendre les sports de glisse sur la neige. Sports de pilotage et d’équilibre, nous étudierons ici leur aspect mécanique. Dans la pratique, il faut considérer la diversité des situations rencontrées puisque la pente et la neige sont changeantes et que, par conséquent, le contact du ski et les forces de frottement qui le caractérisent se modifi e en permanence. Nous aborderons dans ce chapitre une première partie commune au achat ski et au snowboard regroupant :

Progresser en ski: Contact ski et snowboard neige

l’analyse du virage.
Le pratiquant en ski ou en snowboard discount est accéléré vers l’aval par la gravité. Il se dirige à l’aide de son engin, au contact de la neige, et doit conserver son équilibre en glissement. On considère le corps du pratiquant comme un système dynamique (il est en déplacement) et articulé (il peut modifi er sa posture). Le déplacement se caractérise par la vitesse, les accélérations, les freinages et l’évolution. L’évolution est le cheminement réalisé par le pratiquant, comme les traces directes, les godilles, les virages et les dérapages. La gravité : dans une pente, on peut décomposer le poids du pratiquant en deux forces :

  • l’une parallèle à la pente qui l’attire vers l’aval, c’est le “moteur”,
  • l’autre perpendiculaire à la pente, qui participe à la charge.


Progresser en ski: Comment fonctionne un ski

l’angle de prise de carres, l’angle de pivotement, l’intensité et la direction de la poussée exercée sur l’engin et l’emplacement de son point d’application. Pour agir sur le contact engin-neige, le pratiquant intervient sur ces paramètres que l’on définit en tant que fondamentaux, le centrage, les manoeuvres de carres, la charge, l’amplitude de pivotement. Le glissement, les effets directionnels, la pression, l’accroche et le freinage résultent toujours de la combinaison de ces quatre fondamentaux. Dans cette dynamique, on considère l’engin comme outil de déplacement. Les actions propres du pratiquant servent à le manœuvrer et à s’équilibrer