Bon skieur

Achat ski bon skieur

ski debutantski initiéski confirmeski expertskiski pisteski freestyleski freeride

Ski de piste conseils aides bon skieur                  ski freeride conseils aides bon skieur                 ski freestyle conseils aides bon skieur                 ski backcountry                 ski competition conseils aides bon skieur

taille-des-skis    lexique du ski

Comment progresser à ski pour les bons skieurs

Achat ski discount de matériel de qualité pour les bons skieurs. Retrouvez la progression à réaliser pour optimiser au mieux vos nouveaux skis.

Un skieur :

  • à l’aise avec son matériel
  • recherchant le plaisir de la glisse
  • pouvant avoir différentes motivations (découverte d’un domaine skiable, progression technique, recherche de la compagnie du groupe),
  • n’ayant plus d’appréhension sur des pentes moyennespivotant de manière souvent rapide liée au degréde pente,n’ayant pas de notion de progressivité dans la courbe
  • ne possédant pas une coordination gestuelle toujours très juste
  • maîtrisant les trajectoires, la vitesse et les changements de direction sur les pentes moyennes
  • manquant d’adaptation dans la réponse technique.

On considère, pour la pratique du hors-piste, le skieur :

  • présentant des capacités physiques adaptées
  • respectant les consignes du moniteur
  • se débrouillant, étant capable d’une autonomie suffisante pour se relever, rechausser en conditions difficiles, etc.,
  • ayant envie de découvrir d’autres espaces de glisse.

Conseil pour bon skieur

  • centrage : contrôle de l’attitude de base par une rééquilibration a posteriori
  • manoeuvres de carres : modifi cation de l’angle de prise de carres par un début d’inclinaison globale. Transfert d’appui et changement de carres volontaires
  • charge : mise en place d’un mouvement vertical actif dans les phases de conduite et de déclenchement, plus ou moins coordonné à l’appui bâton.
  • amplitude de pivotement : toujours importante dans la phase de déclenchement (liée au mécanisme de ce niveau), mais tendant à se réduire dans la phase de conduite (effet directionnel dérapé contrôlé, voire effet directionnel coupé subi sur terrain et neige facilitants.

Moyens techniques du bon skieur :

  • Virage perfectionné, godille perfectionnée
  • Arrondi perfectionné.
  • Feston simple perfectionné
  • Feston pivoté perfectionné.
  • Pas tournant amont perfectionné
  • Pas tournant aval.
  • Trace directe perfectionnée.
  • Virage marche arrière.
  • Dérapage frein
  • 180° et 360° glissés, 180° sauté.
  • Différents petits sauts simples utilisant les mouvements de terrain.

Ski en hors-piste

  • Virage skis parallèles privilégiant l’extension pivotée (neige lourde ou croûtée).
  • Virage skis parallèles privilégiant le retour d’angulation (neige dure, bosse).
  • Savoir modifi er l’écart des pieds en fonction de la neige
  • Virage dégagement avec un ou deux bâton(s).
  • Dérapage latéral dans tous types de neige.
  • Conversion en pente plus forte.
  • Pente moyenne à forte en fonction des conditions de neige.
  • Pente faible pour favoriser certains effets directionnels
  • Proposer une grande variété de terrains, petits champs de bosses et terrain de plus en plus vallonné
  • Parcours imposé.
  • Hors-piste plus ou moins éloigné n’aboutissant pas forcément à un retour immédiat aux pistes balisées ou à la station et ne présentant pas de difficultés importantes.
  • Découverte du snowpark.
  • Evoluer en virages skis parallèles sur tous types de piste en utilisant les mécanismes adaptés au terrain
  • Rechercher volontairement l’utilisation de l’effet directionnel coupé lorsque le terrain et la trajectoire le permettent
  • Anticiper les variations propres au terrain et à la neige.

Objectif technique :

  • Affiner les variations de pression ainsi que les équilibrations pour permettre une utilisation plus pertinente des différents mécanismes.

Achat ski pour bon skieur exercices à réaliser

Arrondi perfectionné : Arrondi utilisant l’effet directionnel dérapé perfectionné suivant une trajectoire courbe vers l’amont.

Feston simple perfectionné : Succession de dérapages en biais entrecoupés de traces directes en travers de la pente. Suite à une trace directe en traversée, rechercher le lâchage de carres par redressement et la reprise de carres par abaissement.

Feston pivoté perfectionné :
Succession d’amorces de virages perfectionnés entrecoupées d’arrondis perfectionnés, sans jamais franchir la ligne de pente.

Virage perfectionné :
Enchaînement de virages skis parallèles où chacun des deux skis est déformé par la charge et l’accroche est obtenue par un angle de prise de carres suffisant  pour engendrer un effet directionnel. Ce dernier peut être dérapé perfectionné, voire coupé dans certaines situations facilitantes (trajectoires ouvertes, pente faible à moyenne et neige douce).
Centrage maintenu avec précision au milieu du ski tout au long de la courbe. La surcharge de fin de virage comprime l’ensemble skieur-ski et produit une réaction d’appui qui déclenche le virage suivant. L’inclinaison et l’angle de prise de carres sont marqués dès l’entrée du virage, accompagnés d’un pivotement d’amplitude variable.

Attention: Etape importante de la progression, la continuité des enchaînements engendre le dynamisme des techniques utilisées tout en privilégiant la régularité du contact ski-neige.

Pas tournant amont perfectionné :
Changements de direction obtenus par un déplacement angulaire des skis à réaliser sur tous types de terrain avec recherche d’amplitude, de dynamisme et d’efficacité.

Pas tournant aval :
Changements de direction obtenus par des déplacements angulaires des skis vers l’aval, à réaliser sur une pente faible à moyenne.

Trace directe perfectionnée :
Trace directe face à la pente réalisée sur pente moyenne avec une succession de bosses et de creux.

Virage marche arrière :
Enchaînement de virages plus ou moins parallèles en marche arrière. Le déclenchement sera consécutif à une petite ouverture des spatules.

Dérapage frein :
Prise d’élan lors d’une trace directe perfectionnée, suivie d’une mise en travers des skis par l’association de l’extension et du braquage, puis d’une augmentation de l’angle de prise de carres par flexion et légère angulation. Il en découle un dérapage en travers de la pente jusqu’à l’arrêt complet.

Godille perfectionnée :
Virage perfectionné, rythmé à courts rayons

180 ° et 360 ° glissés :
Rotation glissée sans perdre le contact avec la neige, effectuée grâce au mécanisme de vissage. Il en résulte un demi-tour ou un tour complet sur soi-même.

180° sauté :
Rotation consécutive à un saut volontaire sans prise d’élan.

Attention: Godille reprenant les différents éléments du virage perfectionné avec un rythme plus élevé. Ceci nécessite une meilleure maîtrise du centrage et une coordination gestuelle plus juste. Réaction d’appui plus ou moins marquée combinée au retour d’angulation.


EXEMPLE DE MISE EN SITUATION
Objectif :

  • Contrôler l’effet directionnel coupé (manoeuvres de carres).

Intérêts :

  • Améliorer la qualité des conduites.
  • Augmenter l’angle de prise de carres
  • Réduire les sources de freinage sur terrain facilitant
  • Utiliser un mécanisme de pivotement différent (retour d’angulation)
  • Pas tournant amont perfectionné.

EXEMPLE DE MOYENS TECHNIQUES

  • Arrondi coupé sur pente moyenne
  • Serpentin coupé en recherche de vitesse sur pente faible
  • Feston simple perfectionné.


Consignes :

  • Augmenter l’angle de prise de carres en utilisant la poussée des genoux vers l’amont.
  • Conserver les tibias parallèles
  • Rester sur des rayons assez ouverts pour éviter tout pivotement intempestif

Critères de réussite :

  • Laisser deux traces sur la neige
  • Atteindre des repères visuels donnés à l’avance.

Exemple de mise en place :

Lors de la mise en place, pour permettre à tout le groupe d’évoluer ensemble, on pourrait :

  • après démonstration du moniteur pour les trajectoires à suivre, utiliser les meilleurs éléments du groupe pour décrire des serpentins coupés, les mains sur les genoux ou en recherche de vitesse. Ils seraient suivis par quelques autres élèves ayant pour consigne de décrire les mêmes rayons que leurs prédécesseurs, en s’aidant des traces laissées sur la neige
  • réaliser l’arrondi coupé sous forme de jeux où l’élève aura pour objectif de remonter le plus haut possible de l’autre côté de la piste en décrivant un seul arrondi. Il aura pour obligation de ne pas changer l’écart de pieds utilisé au départ (on cherche ainsi à éviter toute faute du type pas tournant amont, perte d’appui du pied extérieur...),
  • décrire le feston simple perfectionné en se plaçant sur une ligne horizontale, le moniteur en tête. Tous les élèves devraient réaliser le lâchage et la reprise de carres en même temps et avec les mêmes amplitudes. Un décalage sur la ligne montrerait une mauvaise utilisation de l’un ou l’autre des mécanismes.

Evolutions possibles chez le bon skieur

  • Augmenter la vitesse et la pente
  • Réduire le rayon
  • Travailler des inclinaisons plus importantes
  • Découvrir l’angulation dans des situations facilitantes.

apprendre-le-ski_facilementcomprendre-le-ski_facilementequilibre-sur-skiposition-sur-les-skistrajectoire-en-ski

mouvement-skieurRepartition des charges à skiaction-motricemouvement-carre