Une vision idéale, une bonne protection contre les rayons UV et un ajustement confortable – les bons masques de ski ou de snowboard doivent être capables de protéger idéalement des intempéries , Ils sont également essentielles pour une journée parfaite dans la neige. Vous trouverez des aides sur l’achat de masques de ski afin que vous puissiez garder un œil sur les pistes.

Comment trouver un masque de ski parfait

Orange, bleu, marron ou miroir? Les masques de ski sont disponibles dans presque toutes les couleurs de l’arc-en-ciel. Cependant, d’autres facteurs sont beaucoup plus importants que la couleur des verres. Notre guide de masque de ski décode les codes  dans la jungle technologique. Protection UV, coupes, ventilation, on vous dit tout

Masque de ski selon les conditions météorologiques

Les masques de ski ne doivent pas correspondre à la tenue en premier lieu, mais aux conditions météorologiques et de visibilité. La teinte et la technologie des verres sont cruciales pour la translucidité et votre vision. Généralement, moins de lumière peut pénétrer à travers des verres sombres ou à miroir que par des verres clairs. La transmission de la lumière visible (VLT) fournit des informations pour savoir quel masque de ski choisir. Cette valeur est donnée en pourcentage. Les jours ensoleillés, la valeur VLT des verres doit être aussi faible que possible, c’est-à-dire laisser passer peu de lumière, tandis qu’un VLT élevé est recommandé dans le brouillard par chute de neige abondante. Certains fabricants donnent également des catégories au lieu de valeurs VLT. Les règles suivantes s’appliquent:

  • Masque de ski catégorie 1: correspondant à 43 à 80% VLT, est utilisée dans des conditions variables sur les pistes.
  • Masque de ski catégorie 2: correspondant à 18 à 41% d’ALV, est idéale les jours partiellement ensoleillés et partiellement nuageux.
  • Masque de ski catégorie 3: correspondant à 8 à 18% VLT, offre une visibilité optimale les jours ensoleillés.
  • Masque de ski catégorie 4: équivalente à 3 à 8% d’ALV, est la bonne paire de lunettes lorsqu’il y a un fort ensoleillement constant.

Si vous êtes t à la montagne quelques jours par an privilégié un masque de ski d’un VLT d’environ 30% ou catégorie 2. Comme les conditions d’éclairage peuvent changer au cours d’une journée vous pouvez opter sur des masques de ski à verres interchangeables. Le verre peut être adapté aux conditions visuelles en un rien de temps en utilisant des systèmes de clic ou d’aimant.

Les formes des masques de ski

En matière de masques de ski, il n’y a pas seulement le teinte des verres qui est important. La forme  des verres des masques joue également un grand rôle. il existe deux types de verres, les cylindriques et les sphériques. Les verres cylindriques ne sont courbés que horizontalement, verticalement ils sont plats. Les disques sphériques sont incurvés horizontalement et verticalement. Ces derniers sont généralement plus chers, mais offrent une meilleure vision. Cela vous donne une meilleure visibilité panoramique et plus de volume intérieur, ce qui signifie que l’air peut mieux circuler et que les masque ont moins de buée.

Masque de ski et protection contre les rayons du soleil

Non seulement le soleil lui-même, mais aussi la neige réfléchissante peuvent endommager vos yeux. Ce critère d’achat est donc simple: une protection UV à 100% est absolument nécessaire pour les sports d’hiver. De bons masques de ski protègent les yeux des rayons UVA, UVB et UVC ainsi que des lumières bleues.

Masques de ski avec système de ventilation

Les masques qui trouble votre vision par le biais de la buée ne vous font pas grand bien. Avec des masques de ski modernes vous serez dotés d’un système de ventilation. Si l’air peut circuler à travers le masque, les verres ne s’embueront pas ou moins rapidement. Attention car l’efficacité de la ventilation varie d’un modèle à l’autre. Si vous pensez rider fréquemment, des masque de ski avec un revêtement anti-buée seront un bon choix. Lors du nettoyage de ces verres, vous devez absolument suivre les recommandations du fabricant afin de ne pas endommager le revêtement.

Les formes des masques de ski

Comme les visages sont aussi différents les masques de ski sont disponibles en différentes tailles. Le bon ajustement est essentiel pour le confort et pour la fonction de protection. Les masques de ski doivent non seulement vous protéger des rayons du soleil, mais aussi du vent, du froid et de la neige. Pour ce faire, il doit être bien ajusté et se fermer avec le casque sans qu’il appuie sur le nez.

Quelle taille est la bonne? Sauf si vous avez un visage exceptionnellement large ou étroit, essayez l’ajustement moyen. Cet ajustement est conçu pour s’adapter à la plupart des athlètes d’hiver. Si vous sentez des points de pression inconfortables votre masque est probablement trop petit. Si au contraire, un grand espace existe entre le masque et le visage, ce dernier pourrait s’avérer  trop grande. Le modèle  Small Fit ou le Ladies Fit, qui sont conçus pour les visages étroits pourraient être plus adaptés. Il y a aussi l’Asian Fit, qui est adapté aux petits nez étroits. Qu’il soit trop grand ou trop petit il faut prendre son temps pour choisir un masque de ski.

Conservez toujours votre masque de ski dans son étui et nettoyez-les selon les recommandations du fabricant. De cette façon, vous pouvez éviter les rayures et les dommages matériels. Nous vous souhaitons une vue dégagée et une bonne glisse!

732 articles