Fondamentaux du ski de compétition
Performance en ski de compétition

Augmenter les forces de contact ski neige pour créer des lignes de courses. Privilégier un appui fort et court, engendrant des freinages mais permettant d’allonger les phases de glissement et obtenir une ligne de course proche de la ligne de plus grande pente
Privilégier un appui plus progressif et dosé occasionnant moins de freinage mais diminuant les temps de glissement entre les appuis avec une ligne de course plus longue et moins proche de la ligne de pente

Le compromis dépend évidement de la géométrie du tracé, du profil, de la qualité de neige, de la vitesse et du matériel. Une étude réalisée par le département sportif et scientifique de la FFS a montré que la trajectoire
« tendue» pouvait induire une amélioration de la performance de l’ordre de 9 % par rapport à la taille la trajectoire plus la courbe.

Les forces engendrées sont alors différentes. L’effort au cours du virage pour la trajectoire tendue est significativement plus élevé (+ 8%). Cependant la forme de l’appui est également différente. En trajectoire dite «arrondie», l’effort est moindre mais dure plus longtemps. Au final, l’énergie développée par le skieur est quasiment égale dans les deux cas ( + 1 ,5 % pour le virage « tendu »).

3 articles