hors piste

Risques avalanche hors piste

avalanche skiaccident skiechauffementetirements ski

Les drapeaux d'alerte avalanche utilisés sur les domaines skiables des stations de sports d'hiver

  • Drapeau jaune : risque faible (niveau 1 et 2) (et non risque nul)
  • Drapeau à damier jaune et noir : risque marqué (niveaux 3 et 4)
  • Drapeau noir : risque généralisé (niveau 5).

Le ski hors piste est une activité qui peut s’avérer dangereuse si l'on ne prends pas un minimum de précautions. Il est necessaires de connaître un maximum d'informations de différentes natures:

  • Météo
  • Nivologie ( conditions de neige)
  • Connaissance du terrain
  • Conseils service des pistes et professionnels de la montagne
  • Connaissance du niveau des pratiquants
  • Numéro de téléphone des secours et services des pistes etc...

De plus il est nécessaire de s'équiper de matériel propre à la discipline mais également de savoir comment il fonctionne en cas de problèmes. Le strict minimum à prévoir est:

  • Sac à dos
  • ARVA (Appareil de recherche victimes avalanches)
  • Pelle
  • Sonde

De plus, il est nécessaire de s'équiper de skis spécifiques à la pratique du ski en poudreuse. Ses skis vous permettrons de vous procurez des meilleurs sensations et de vous portez d'avantage sur les neiges poudreuses...

La montagne est un fabuleux terrain de jeu naturel mais qui peut comporter des risques... Ne vous laissez jamais influencer par l’excès de confiance...

Comment skier en hors piste

Échelle européenne des risques d'avalanche
 
Risque 1 ou risque faible

La stabilité du manteau neigeux est bonne. L'instabilité ne se manifeste que dans de rares pentes à fortes déclivités ou des zones à risques (cols, crêtes) et le plus souvent sous l'effet de fortes surcharges (groupes de skieurs par exemples). Les avalanches naturelles se font sous forme de coulées ou d'avalanches de faible extension. On considère que les conditions sont sûres.

Risque 2 ou risque limité 

L'instabilité du manteau neigeux n'est localisée que dans quelques pentes raides. Le déclenchement d'avalanches spontanées est rare et celles-ci sont de faible extension. C'est le nombre de zones où la stabilité du manteau neigeux est moins bonne qui différencie ce niveau de risque du premier. Les conditions sont dites favorables.


Risque 3 ou risque marqué

L'instabilité du manteau neigeux s'étend à de nombreuses pentes. Le déclenchement d'avalanche peut se produire pour de faibles surcharges (un seul skieur). L'activité avalancheuse naturelle reste restreinte et d'importance moyenne à rarement étendue. Les conditions sont partiellement défavorables.

Risque 4 ou risque fort

L'instabilité du manteau neigeux affecte la plupart des pentes. Le déclenchement d'avalanche est très probable même avec une faible surcharge. Le risque de départ spontané d'avalanche peut être fort comme faible. Les conditions sont défavorables.

Risque 5 ou risque très fort

L'instabilité du manteau neigeux se généralise même sur les faibles pentes. De grosses avalanches spontanées sont à craindre. Les conditions sont très défavorables, le hors-piste est extrêmement dangereux.

Numéro d'urgence européen = 112

 

Ski freeride hors piste danger avalanches

  • Sachez renoncer. Mieux vaut renoncer que de faire sa dernière descente. La pratique du hors-piste nécessite un comportement responsable. Vous skiez sous votre propre responsabilité.
  • Se renseigner sur les conditions météo et sur la stabilité du manteau neigeux (tenir compte des drapeaux d'avalanche).
  • Ne jamais partir seul en hors-piste. Partir de préférence en petit groupe de personnes de même niveau sportif. Se surveiller mutuellement.
  • Toujours prévenir un tiers de son itinéraire et son heure approximative de retour.
  • Si vous avez à franchir une zone douteuse,penser « avalanche »

 

  • Ne pas rester groupé. Descendre chacun son tour pour limiter le risque de déclencher une avalanche ou au pire d'être emporté.
  • Ne pas s'arrêter n'importe où mais dans des endroits sûrs. Penser à la neige qui est au-dessus de soi mais aussi à celle qui est en dessous.
  • Ne jamais partir sans  ARVA (Appareil de recherche de victimes d'avalanche)  dont vous maîtrisez le fonctionnement, sans pelle et sans sonde.


Avant :
 

  • Détecter les zones à risques et les éléments aggravants de terrain (ruisseau, ravin).
  • Dégager dragonnes, lanières et une bretelle du sac.
  • Protéger sa bouche (avec un foulard par exemple).
  • Traverser un à un, puis s'abriter en zone sûre. Il est préférable de tasser progressivement la neige devant soi à chaque pas, plutôt que  de la couper brutalement, lors d'une traversée.


Pendant :
 

  • Tenter de fuir latéralement.
  • Se débarrasser des bâtons et du sac.
  • Fermer la bouche et protéger les voies respiratoires (avec ses mains) pour éviter à tout prix de remplir ses poumons de neige.
  • Essayer de se cramponner à tout obstacle pour éviter d'être emporté.
  • Essayer de se maintenir à la surface par de grands mouvements de natation.
  • Effectuer une poussée avec votre corps au moment où vous sentez l'arrêt de l'avalanche afin de créer une poche d'air.


Après :
 

  • Ne pas s'essouffler en criant, pour tenter de se faire entendre, émettre des sons brefs et aigus (l'idéal serait un sifflet).
  • Faire le maximum d'efforts pour se dégager quand on sent que l'avalanche va s'arrêter. Au moment de l'arrêt, si l'ensevelissement est total, s'efforcer de créer une poche en exécutant une détente énergique , puis ne plus bouger pour économiser l'air.
  • Si votre ami se fait prendre par une avalanche
  • Surveiller pour identifier la zone de disparition
  • Marquer l'endroit ou votre ami a été vu pour la dernière fois et entamé les recherches vers l'aval (le bas).
  • Utiliser votre  ARVA (Appareil de recherche de victimes d'avalanche)  + cherchez des indices en surface de la neige (gant, bonnet, bâton,ski, … )
  • Chercher le plus longtemps possible

 

sécurité en hors piste conseils aides astuces du skieur
 

  • Se place en sécurité et surveille pour prévenir les chercheurs de la sur avalanche possible.
  • Alerte les secours (112) ou service des pistes de votre domaine skiable.
  • Prépare la pelle, sonde pour la recherche finale.
  • Ne pas enlever la sonde tant que la victime n'est pas en vue.
  • Se relayer pour pelleter.